Tout Sur

Strokestown Park, situé au cœur caché de l'Irlande, dans le comté de Roscommon, est une propriété unique qui comprend le Musée National de la Famine, une belle villa palladienne et de magnifiques jardins.

Propriété de la famille Pakenham Mahon depuis plus de 300 ans, ce domaine évocateur est une capsule temporelle et une ouverture sur la vie dans une grande villa et un grand domaine pendant l’une des périodes les plus tumultueuses du pays, à travers les vies et les expériences de personnes qui y ont vécu et travaillé.

A Strokestown, l’histoire de la Grande Famine irlandaise des années 1840 a une résonance particulière. En effet, les locataires du domaine y ont été très affectés – beaucoup ont émigré ou sont morts, et un ancien propriétaire de la maison et bailleur local, le Major Denis Mahon, y a été assassiné en novembre 1847 au plus fort de la famine. Il est donc tout à fait normal que le Musée National de la Famine ait été créé à Strokestown Park en 1994 grâce aux archives uniques de documents originaux qui ont été mis à jour lors de la restauration de la villa.

L’accès du public à Strokestown Park a été, pendant plus de 35 ans, presque entièrement maintenu grâce à la philanthropie privée de M. Jim Callery et du Westward Group.  En 2017, l’engagement à long terme de Jim Callery envers Strokestown Park a été reconnu par l’attribution du prestigieux prix de l’UE pour le patrimoine culturel / prix Europa Nostra dans la catégorie “Service consacré au patrimoine”.

Strokestown House outline